ALSACE

Du 06 au 09 Décembre 2023, Multi’form nous a conviés à un séjour de 3 jours en Alsace.

Le voyage et le séjour se sont passés sans problème et agréablement. La météo n’a pas été trop désagréable malgré la pluie sur Nancy. Nous avons vu des choses intéressantes et avons fait une cure de poisson !!

Mercredi 06 Décembre 2023

Nous avons rendez-vous à la maison familiale rurale de Le Cateau à 5h45 pour un départ impératif à 6h . Une cinquantaine de personnes est présente. Nous retrouvons aussi Roger, notre chauffeur préféré.

Vers 8h30, nous nous arrêtons sur une aire d’autoroute pour faire la vidange de nos vessies. Comme il fait froid 5°C, nous mangeons notre croissant et une tasse de café à l’intérieur du relais.

Puis, nous reprenons le bus pour nous arrêter vers 10h sur la place de Verdun où nous prenons en charge une guide qui va nous montrer les différents sites, où en 1916, s’est déroulée la bataille de Verdun . Nous voyons d’abord sur le rond-point de la place un buisson en forme de V de la victoire. Puis, nous passons devant un monument représentant 5 soldats de corps différents. La guide nous raconte le déroulement de cette bataille entre les Français et les Allemands qui a duré 10 mois de combats intenses. Nous parcourons d’anciens sites de batailles au sol ravagé et retourné, aujourd’hui recouvert d’ herbe . Nous approchons du fort de Douaumont puis de l’ossuaire de Douaumont. Nous voyons l’immense nécropole où sont enterrés 15000 soldats français et 592 soldats marocains. Un monument marocain a été construit en leur mémoire.

La guide nous entraîne vers l’ossuaire. Il a été construit en 1918 pour contenir les restes de 130 000 soldats, de toute nation, inconnus. Ce bâtiment mesure 130m de long avec, au milieu, une tour de 46 m de haut qui offre un panorama sur la nécropole et les champs de bataille. Sur la porte en bronze est dessinée une épée et au dessus est inscrit le mot PAX ( Paix en latin). Nous entrons dans l’ossuaire où nous voyons un long cloître éclairé en rouge orangé bordé d’ alvéoles contenant chacune 2 tombeaux de granite rose. Sur les piliers, on voit des plaques sur lesquelles sont inscrites les noms de soldats perdus dont les familles ont voulu conserver une trace. Face à l’entrée, une chapelle de 25m de long et 14m de large a été construite pour y faire des messes de souvenir. De l’extérieur, à travers quelques petites fenêtres, on peut voir les ossements de ces soldats inconnus.

Cet ensemble monumental est un des haut-lieux de la réconciliation franco-allemande depuis la poignée de main entre le président français François Mitterrand et le chancelier allemand Helmut Kohl le 22 Septembre 1984.

Nous reprenons le bus et nous parcourons encore d’anciens champs de bataille où de nombreux villages furent détruits mais non reconstruits comme celui de Fleury-devant-Douaumont.

Nous passons ensuite devant un monument dédié à André Maginot l’homme de la ligne !

A midi, nous nous arrêtons au restaurant «  les Orchidées » où nous mangeons

  • 2 tranches de pâté avec un peu de crudité
  • une blanquette de veau et du riz
  • un baba au rhum
  • vin rouge, vin rosé, eau et café

A 14h, nous reprenons le bus . Il fait soleil et la température remonte à 7°C. Nous faisons encore un petit arrêt vers 16h pour nous dégourdir les jambes puis nous repartons vers l’Alsace. Le soir tombe vite de sorte que nous ne voyons pas le paysage ni notre environnement quand nous arrivons vers 18h au domaine Saint Jacques. Nous sommes accueillis par Marie la directrice du centre. Dans le bus, elle nous donne quelques explications et consignes concernant notre séjour puis elle nous distribue les numéros de nos chambres qui se situent dans le bâtiment nommé Alsace. Nous récupérons nos valises et Arnaud, un animateur du centre, nous conduit vers le bâtiment Alsace où chacun se débrouille pour trouver sa chambre.


Dans les chambres, nous trouvons 2 lits jumeaux et 2 petites tables de chevet, 2 fauteuils confortables, une table, une armoire penderie. La salle de bain, toute carrelée, possède un lavabo et une douche ou une baignoire. Le WC est indépendant de la salle de bain. Un radiateur électrique chauffe la chambre mais interdiction d’y toucher (ordre de Marie).

Après notre installation, vers 19h30, nous montons vers le bâtiment principal où se trouvent les cuisines, les salles à manger et le bar. On nous octroie la plus grande salle où notre groupe peut s’installer.

Nous mangeons ;

  • un crémant d’Alsace rosé : c’est le pot d’accueil
  • un toast avec salade
  • une tranche de saumon poêlé avec des épinards
  • une glace
  • vin rouge, vin rosé et eau

Pendant le repas, nous assistons à un spectacle de transformiste avec danses et chants, donné par les employés du centre. C’était formidable !

Après le spectacle, bien fatigué, chacun est content de retrouver sa chambre !

Jeudi 07 Décembre 2023

Le petit déjeuner est prévu à 7h15 . Nous retrouvons notre salle et un petit déjeuner traditionnel : café, thé, jus d’orange, pain, confitures, miel, beurre, fromage blanc, yaourts, fruits, charcuterie etc …

Le départ vers le musée Lalique est prévu vers 8h15. Ce matin il fait soleil mais il fait froid 1°C. Nous voyons enfin notre environnement. Le domaine Saint Jacques se trouve sur la commune de St Nabor sur la route du Mont Sainte Odile, au milieu de la forêt à 570 mètres d’altitude. Il comprend plusieurs bâtiments dont le bâtiment principal où se situent les cuisines, les salles de restaurant, le bar . Les bâtiments qui servent de logement portent les noms de Europe, Lorraine et Alsace . Autour nous voyons des espaces de jeux pour enfants et adultes, une piscine, des terrains de mini golf et des parkings. Nous admirons aussi sur les pelouses les décorations de Noël.

A 8h15, nous descendons sous le soleil puis, plus bas, nous roulons dans le brouillard .

Vers 10h nous arrivons au musée Lalique. Nous entrons dans le bâtiment et nous nous réunissons sous un énorme lustre en cristal réalisé par Marc Lalique pour l’exposition « l’Art du Verre » en 1951. La guide nous a dit qu’il pesait 1,6t !!

Nous parcourons les différentes salles qui contiennent les œuvres du début de l’artiste à aujourd’hui.

René Lalique construit la verrerie d’Alsace à Wingen-sur-Moder en 1922 au cœur d’une région où la tradition verrière remonte au Moyen Age.Devenue cristallerie au lendemain de la seconde guerre mondiale, la manufacture est reconnue aujourd’hui unique lieu de production de cristal Lalique dans le monde.

Le musée est implanté dans l’ancien site verrier du Hochberg en activité entre 1715 et 1868.

René Lalique, petit garçon, aime dessiner. A 16 ans, il devient apprenti bijoutier et à 25 ans il se dirige vers la joaillerie. Ses bijoux plaisent beaucoup à l’élite intellectuelle et artistique La comédienne Sarah Bernhardt contribuera beaucoup à sa renommée.

En 1891, il commence à travailler l’émail puis la pâte de verre qu’il introduit peu à peu dans ses bijoux. Alors que les orfèvres utilisent les pierres précieuses, lui travaille avec des pierres plus modestes comme le corindon, la sardoine, les jaspes et les opales. La vie animale l’inspire pour la création de ses bijoux. Nous en voyons quelques uns exposés en vitrine.

En 1945, après le décès de René, son fils Marc reprend l’entreprise et remplace le verre par le cristal. Aujourd’hui Marie Claude Lalique continue l’œuvre entrepris par son grand-père et son père.

Le musée met en valeur le talent de 3 générations de créateurs à travers une exposition de 650 œuvres .

La visite se termine par le passage dans le magasin où j’ai vu une coupe de champagne vendue à 170 euros !!

A 12h, nous repartons en bus pour le Royal Palace à Kerrviller. Nous arrivons sur le parking où il y a déjà 14 bus. Nous entrons dans une immense salle archi pleine. Nous trouvons nos places où nous attend un bretzel qui sera mangé avec l’apéro.

Multi’form nous a réservé un après-midi royal avec un menu festival et un spectacle sublime.

Nous mangeons :

  • une terrine de foie gras de canard avec coulis de fraise et rhubarbe acidulé Pain abricot-raisin
  • Saumon confit – sésame grillé- pois cassé en condiment- huile parfumée au curry vert
  • « l’important c’est la rose » un délicieux sablé, mousse de fromage blanc, Sorbet litchi
  • comme boisson vin blanc d’Alsace et vin rouge , café

L’histoire, que nous suivons en fil rouge, est une histoire d’amour entre une française et un américain . La française part à New York pour rencontrer son amoureux. Cette histoire est émaillée de danses plus ou moins acrobatiques avec des costumes colorés, brillants, super beaux, des acrobates, des contorsionnistes, des magiciens et un clown qui nous fait bien rire. Les décors en 3D sont aussi super, bien colorés et réalistes. Le temps passe vite.

Vers 17h, nous montons dans une salle qui nous est réservée pour finir l’après-midi en buvant une boisson ou en faisant quelques pas de danse sur une piste installée en face d’un orchestre.

A 18h, nous reprenons le bus . La route se fait encore dans le noir. Nous ne voyons pas le paysage mais au moins nous voyons les décorations de Noël dans les différents villages traversés.

A 19h45, nous retournons au restaurant du centre pour manger :

  • une salade de tomates et de concombres
  • une tartiflette au Munster succulente
  • 2 boules de glace

Vendredi 8 décembre 2023.

Visite du château du haut Koenigsbourg

Ce château appartenait à l’empereur Guillaume II qui, de 1900 à 1908, l’a restauré dans l’état qu’il avait au Moyen Age. En 1918, le château revient à la France

Nous passons sous la herse, le portail d’honneur. Nous entrons dans la cour basse où on voit une citerne. Puis nous entrons dans la cuisine et le cellier où on voit un immense tonneau en chêne . Pour accéder à la tour il faut emprunter un escalier aux marches mal jointes. Le logis comprend différentes chambres dont l’appartement de la châtelaine, une grande salle des fêtes chauffée par un poêle en céramique, la chapelle, la salle des chevaliers avec de nombreuses armes, la salle des chasseurs avec de nombreux trophées. Le chemin de ronde etc…..

Comme nous devons être de retour au bus pour 16h30, nombreux ont été ceux qui ont fait demi-tour surtout que les sols glissants ne rendaient pas le station verticale assurée !!!

A 19h30, nous nous dirigeons vers le restaurant « la Halle aux blés » où nous mangeons :

  • des crudités
  • une bonne choucroute
  • une tarte aux myrtilles
  • vin blanc d’Alsace

Nous retournons au bus vers 21h 45 et à 22h15 nous sommes de retour au domaine où une soirée karaoké dans la salle d’animation attend les plus courageux d’entre nous.

Samedi 9 Décembre 2023

Nous déjeunons à 7h15 puis montons les valises dans le bus à 8h et partons à 8h15.

Marie la gérante du domaine est venue gentiment nous souhaiter un bon retour dans le Nord. Le temps est encore gris et il fait 6°C .

Heureusement nous pouvons regagner le restaurant vers 11h30. Nous passons sous la porte Stanislas sans même nous en rendre compte. Bien mouillés, nous arrivons au restaurant « l’Excelsior » où nous mangeons :

  • deux tranches de saumon fumé
  • une tranche de sandre poêlée avec de petits légumes
  • trois profiteroles garnies d’une belle boule de glace
  • vin blanc eau plate eau pétillante et café

Vers 13h30 nous repartons. Heureusement, Roger a eu pitié de nous. Il est parti sous la pluie rechercher le bus qui nous a pris en charge au pied du restaurant. Bravo Roger !

Vers 16h30, nous nous arrêtons dans une station de l’autoroute pour nous dégourdir et déguster nos bulles . Heureusement nous trouvons un petit abri pour déguster le crémant rose que Hervé avait acheté aux caves Siebert .

A 17h, nous reprenons le bus pour terminer notre voyage. Nous arrivons à Le Cateau vers 19h30. Il ne fait pas trop froid 12°C. Nous récupérons nos valises, nos voitures et chacun retourne chez soi fatigué mais content du séjour en Alsace.

Compte rendu DEBOURGIA DENISE;

Photos Adhérents de MULTI FORM

Ce site utilise des COOKIES. Ces informations restent internes à multiform-asso.fr et ne sont pas utilisées ailleurs. En poursuivant la navigation sur notre site, vous en acceptez leurs utilisations.